Etrigane_House - Le forum

Jeux vidéos et autres passions !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

The Cure, l'amour musical de ma vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 The Cure, l'amour musical de ma vie le Dim 14 Déc - 15:37

Oui, je sais...
Vous allez me prendre pour un vieux machin, mais voilà, le groupe qui a le plus marqué ma vie, marquée au fer rouge (au fer noir, devrais-je dire^^), ce sont les Cure.
La voix de Smith, reconnaissable entre mille, et une musicalité parfois entièrement portée sur la basse (mon instrument préféré) pour certaines mélodies.
L'énorme coup de coeur va en direction de ce qu'on appelle généralement "la trilogie glacée", composée de trois albums myhtiques :


Seventeen Seconds, déjà très loin des influences des deux premiers albums contient des titres mythiques pour moi, comme A forest ou PLay for today.


Faith, l'album qui m'a bouleversé littéralement. Un album tellement culte pour moi que je l'écoute encore régulièrement, et que je trouve le moyen de pleurer encore sur certains morceaux, tellement c'est beau et désespéré.


Pornography et sa musicalité atonale, unique en son genre, un son immédiatement identifiable, et une noirceur, mon dieu, c'est une plongée radicale, à sens unique, dans l'enfer de Dante qui ouvre grand ses portes.

C'est difficile pour moi de parler des Cure tant cela soulève de choses dans mon coeur et mon esprit, le mieux est de laisser un morceau, dont je ne me suis jamais remis de l'avoir écouté un jour, il est extrait de Faith :


The Drawning Man, le désespoir mis en musique, a accompagné les moments les plus noirs de ma vie. Mon compagnon de souffrance, l'enveloppe de mes ombres natives. Jamais aucune musique ne m'a autant inspiré que celle des Cure.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.etrigane.com
J'ai jamais trop écouté malgré que j'avais un pote qui était fan, j'étais plutôt porté sur Bauhaus qui finalement au niveau des influences musicales sont relativement proche un peu normal, c'est la même époque, peut être plus punk, plus noir et révolté et moins mélancolique.

Avec une de leur chanson emblématique :
Bela Lugosi's Dead
/watch?v=1U1SiIWuZeE

Voir le profil de l'utilisateur

Heva

avatar
Fièvre acheteuse
rien à dire , groupe culte Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai également tellement de souvenir d'une époque quand j'écoute The Cure, toute mon adolescence me revient en tête, mes rêves, mes désillusions.

Un autre groupe que j'écoutais à la même époque me fait le même effet c'est Echo and the Bunnymen dés les premiers accords de "Killing Moon", c'est un vent de nostalgie qui souffle et me ramène loin en arrière dans le temps, à une autre époque.

Puis pour moi, celui qui plane au dessus de tout ces groupes et qui a définitivement façonné mon oreille musicale c'est David Bowie avec toutes ces différentes évolutions et genre visité par celui que je considère comme un "maitre" de la musique moderne.
Et l'artiste complet car compositeur, chanteur, musicien, acteur et un des premiers artistes du monde musicale à s'être impliqué à 200% dans le jeu vidéo dans le fabuleux "Nomad Soul" bien avant que ce média commence à être reconnu comme étant autre chose qu'un passe temps de geek ou de maginal.

Voir le profil de l'utilisateur
Ah, David Dowie, ne me lance pas sur le sujet...^^
D'ailleurs, j'ai lu un truc qui m'a fait rire l'autre jour je ne sais plus trop où (je crois bien que c'était un commentaire sur youtube). Un gars qui gueulait un truc dans le genre :

"le doute n'est plus permis, on vit officiellement dans un monde de merde aujourd'hui. Un monde dans lequel les suggestions de recherche youtube quand on tape "david" mettent en premier david guetta et loin derrière david bowie est un monde qui ne m'intéresse plus. Adieu."

lol

Voir le profil de l'utilisateur http://www.etrigane.com
C'est malheureusement bien vrai ce que tu dis ...

Une autre anecdote amusante, tout droit tirée du bouquin "De bons présages"  (Good Omens) de Terry Pratchett et Neil Gaiman, si on laissait n'importe quelle cassette de musique dans un autoradio plus d'une semaine elle se transformait automatiquement en cassette de "Queen".  Twisted Evil

Si je me lance sur Youtube dans un surf par ricochet de morceau en morceau que je parte de n'importe quel morceau au bout d'une quinzaine d'itération et en cliquant sur des liens proposés, je tomberai et me réécouterai TOUJOURS un morceau de Queen Razz
Et très souvent "Under Pressure" lors du concert d'adieu à Freddy Mercury avec ... Bowie, qui est magnifique et que tu dois surement connaitre. Cool

Je ne peux toujours pas mettre de liens externes mais si tu tapes dans Youtube "Under Pressure", c'est le premier qui sort !

Voir le profil de l'utilisateur
Tu parles de ce petit moment d'anthologie je suppose^^



Je suis toujours sidéré par la classe innée et hallucinante de Bowie. J'aurais été une femme, je l'aurais harcelé pendant toute ma vie XD

Voir le profil de l'utilisateur http://www.etrigane.com
Etrigane a écrit:Tu parles de ce petit moment d'anthologie je suppose^^



Je suis toujours sidéré par la classe innée et hallucinante de Bowie. J'aurais été une femme, je l'aurais harcelé pendant toute ma vie XD


Oui c'est bien ça et chaque fois, j'ai la larme à l’œil et des frissons me parcourent quand je revois ce moment inoubliable du concert, on a vraiment l'impression qu'ils sont là côte à côte.

Voir le profil de l'utilisateur
The Cure, Queeen, David Bowie, on parle bien de l'époque ou les artistes avaient du talent et les musiques étaient de vrais oeuvres musicales ? :3
M'enfin c'est un sujet trop grand, y'a trop de grands groupes et de chefs d'oeuvres sortis à cette époque (Oui j'ai Stairway to heaven en ligne de mire là :3).
Ca ma rappelle que j'avais fait une étude sur "Killing an arab" pour les cours y'a un certain temps.

Voir le profil de l'utilisateur

10 The Cure, oui mais... le Lun 12 Jan - 20:37

Autant j'ai adoré The Cure (je rêvais de sa coupe de cheveux mais pour un fils de prof maman au collège -deux ans en prof- et papa en lycée -un an- sic, ça le faisait vraiment pas !) , autant j'ai carrément décroché avec leur "kiss me kiss me".
Pas retrouvé l'engouement des vieux albums à ma grande déception.

Mais je me souviens de mon look de l'époque (très improbable mais ça plaisait !) et de la quantité de gouttelettes de sueur que j'ai pu laisser sur les "dance floor".
Ah ! Nostalgie (pas la radio, pas d'amalgames) !

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum