Etrigane_House - Le forum

Jeux vidéos et autres passions !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Europa Universalis IV & The Cossacks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Europa Universalis IV & The Cossacks le Mar 1 Déc - 16:59

Puisque j'ai commencé à discuter du jeu sur un autre sujet, je me suis dit que ça serait peut-être pas mal d'en dédier un. Un nouveau DLC vient de sortir, The Cossacks. Tarifé 20 € (tout de même !), je ne le testerai que lorsqu'il sera à un prix plus raisonnable. Je ne trouve pas les nouveautés très nombreuses, mais cela permet de maintenir un support régulier et de qualité. C'est le modèle économique de chez Paradox, on aime ou on aime pas.

Voici les fonctionnalités  :


- Nouvelles options diplomatiques : Informez le monde de ce que vous pensez à propos de vos voisins en décidant une attitude publique vis-à-vis des puissances étrangères.
- Dites au monde ce que vous voulez : Désignez des provinces voisines en tant que "points d’intérêt", gagnez de la confiance mutuelle avec d'autres pays, et persuadez des alliés avec des promesses de terres en échange de leur soutien.
- Tengri : La religion Tengri est désormais une religion syncrétique, ce qui permet ses adeptes de tolérer une deuxième religion comme si c'était la foi nationale.
- Unité des hordes et destruction : Les pays nomades doivent désormais faire attention à l'unité de leurs tribus - un unité qui peut seulement être préservée par du pillage occasionnel  
- Changement de culture amélioré : Vous pouvez maintenant restaurer la culture précédente d'une province, ou changer la culture d'une province vers une culture qui n'est pas la vôtre.
- Politiques indigènes : Définissez votre politique pour les rencontres coloniales avec les indigènes. Permet de se spécialiser sur une assimilation rapide, une croissance paisible ou des avantages commerciaux.
- Espionnage amélioré : Des nouvelles actions d’espionnage vous permet d'étudier la technologie de pays supérieurs technologiquement et pousser les sujets de vos rivaux vers l’indépendance.

La sortie du DLC s'accompagne d'une mise à jour gratuite comprenant les fonctionnalités suivantes :


- Revanchisme: Permet à une nation de survivre à une défaite et de se battre à nouveau
- Mise à jour du mode de nouveau monde aléatoire
- Mise à jour des nations personnalisées
- Cartes de victoire : une autre façon d'augmenter son score durant le jeu
- nouvelles provinces et régions pour une carte plus fidèle

Pour ceux qui ne connaissent pas EU4, il s'agit d'un 4X historique temps réel qui se déroule entre les années 1420 et 1820. Vous pouvez prendre le contrôle de n'importe quel pays existant dans le monde ou même créer une nation de toute pièce.
Le côté original du jeu vient justement de son côté historique, qui offre tout un tas d'évènements qui viendront agrémenter (ou perturber) le jeu. On assistera donc aux guerres de religions européennes, la chute de l'empire Ottoman, la montée en puissance de la dynastie Ming... study

L'autre côté intéressant vient du fait qu'on est totalement libre de nos objectifs et de notre progression. Si le soft respecte une certaine timeline, il est tout à fait possible de s'en affranchir et de partir sur des ambitions différentes. Mais ce que j'apprécie tout particulièrement c'est que la logique des choix stratégiques est telle que, sans y être forcément incité, nos choix correspondront assez souvent à ce qu'il s'est réellement passé dans l'histoire. Par exemple, en jouant le petit royaume de Moscovie, s'il est difficile de s'étendre sur l'Europe Occidentale, il est assez évident de s'orienter vers les terres sibériennes et envisager la conquête de l'asie, plus faible technologiquement. Idea

Pour parvenir à ses fins, le jeu met à disposition tout un tas d'outils militaires, diplomatiques et commerciaux. S'il s'agit bien évidemment d'un jeu de conquête, il faudra apprendre à choisir ses alliés,  ne pas être trop gourmand ... et savoir envisager la défaite. Evil or Very Mad

Dans ce dernier cas de figure, il faut savoir que la défaite n'est en aucun cas punitive. A moins de diriger une toute petite nation, l'adversaire ne pourra en aucun cas prendre possession de la totalité de vos provinces. Plus le gagnant est gourmand, plus les pays frontalier s'en méfieront et plus le risque que son pays se déstabilise sera fort. Il sera alors possible de prendre sa revanche et récupérer le territoire perdu.Very Happy

Alors j'aime beaucoup ce jeu, mais il n'est pas exempt de défauts. Si la traduction française a été améliorée lors des derniers patchs, elle reste toutefois perfectible. Les évènements sont parfois incohérents. Certains calculs des données du jeu sont parfois tellement incompréhensibles qu'on a du mal à en connaitre les effets.

Pour finir, si l'interface et le gameplay ont été améliorés, le jeu reste tout de même très complexe. Une partie vous occupera un minimum de 50h lorsque vous en connaitrez les règles. Si jamais vous êtes intéressés, il n'est pas forcément nécessaire de prendre le jeu avec tous ses DLC dès le début. Le jeu de base offre une bonne partie des fonctionnalités et on le trouve régulièrement dans les 10€. sunny

Après s'il y a des amateurs peut-être qu'on pourra s'organiser une partie multi.

Voir le profil de l'utilisateur
petite update sur le nouveau DLC : La mise à jour à entrainé plein de petites modifications, notamment sur l'interface. Je ne saurais dire si elle a gagné en lisibilité, vu que cela permet d'avoir des informations supplémentaires auxquelles je n'ai pas accès vu que je n'ai pas le dlc.

Alors justement, une des options principales concerne la diplomatie. Comme indiqué plus haut, il est désormais possible d'afficher à tout le monde ses ambitions. Cela s'accompagne par une gestion de point de "faveur". Ces points se gagnent et se dépensent auprès de ses alliés selon notre implication dans leurs appels aux armes, ou lorsqu'on fait appel à leur services.

C'est un très bon point, seulement n'ayant pas le dlc je n'ai pas la possibilité de maitriser ces points de faveur (je ne sais pas si j'en utilise, si cela change quelque chose ou pas). C'est le côté très chiant de la politique de DLC de chez Paradox. Un peu comme pour la précédente extension "Common Sense" avec le développement des provinces. On a pas la possibilité d'utiliser l'ancienne façon de gérer les provinces, mais sans l'achat du DLC on ne peut tout simplement pas les développer. En gros on a pas le choix, je trouve qu'ils poussent un peu à la consommation pour le coup. C'est un peu comme un abonnement, il faut lâcher un billet de 15-20 € tous les 6 mois pour profiter du jeu dans son entièreté.

Après, comme je l'ai dit, ça permet d'avoir un support de qualité et des nouveautés régulières. J'ai rien contre le concept, mais c'est cher payé.

Bon je râle mais je passe pas mal d'heures dessus quand même Very Happy  J'ai arrêté ma partie avec les British, j'avais tellement développé mon pays que l'Europe était complètement figée. La France n'avait pas déclenchée de guerre depuis 200 ans, vous imaginez... ? Cool  Du coup j'ai démarré une partie avec l'autriche, et c'est loin d'être évident. Mon armée de diplomate tentent vainement de maintenir le SERG à ma botte, mais le protestantisme approche à grand pas, il va être temps de montrer qui est le patron.  Allez j'y retourne !  bounce

Voir le profil de l'utilisateur

Mereck_bxl

avatar
Aristo-Charpentier
mrlesquatteur a écrit:petite update sur le nouveau DLC : La mise à jour à entrainé plein de petites modifications, notamment sur l'interface. Je ne saurais dire si elle a gagné en lisibilité, vu que cela permet d'avoir des informations supplémentaires auxquelles je n'ai pas accès vu que je n'ai pas le dlc.

Alors justement, une des options principales concerne la diplomatie. Comme indiqué plus haut, il est désormais possible d'afficher à tout le monde ses ambitions. Cela s'accompagne par une gestion de point de "faveur". Ces points se gagnent et se dépensent auprès de ses alliés selon notre implication dans leurs appels aux armes, ou lorsqu'on fait appel à leur services.

C'est un très bon point, seulement n'ayant pas le dlc je n'ai pas la possibilité de maitriser ces points de faveur (je ne sais pas si j'en utilise, si cela change quelque chose ou pas). C'est le côté très chiant de la politique de DLC de chez Paradox. Un peu comme pour la précédente extension "Common Sense" avec le développement des provinces. On a pas la possibilité d'utiliser l'ancienne façon de gérer les provinces, mais sans l'achat du DLC on ne peut tout simplement pas les développer. En gros on a pas le choix, je trouve qu'ils poussent un peu à la consommation pour le coup. C'est un peu comme un abonnement, il faut lâcher un billet de 15-20 € tous les 6 mois pour profiter du jeu dans son entièreté.

Après, comme je l'ai dit, ça permet d'avoir un support de qualité et des nouveautés régulières. J'ai rien contre le concept, mais c'est cher payé.

Bon je râle mais je passe pas mal d'heures dessus quand même Very Happy  J'ai arrêté ma partie avec les British, j'avais tellement développé mon pays que l'Europe était complètement figée. La France n'avait pas déclenchée de guerre depuis 200 ans, vous imaginez... ? Cool  Du coup j'ai démarré une partie avec l'autriche, et c'est loin d'être évident. Mon armée de diplomate tentent vainement de maintenir le SERG à ma botte, mais le protestantisme approche à grand pas, il va être temps de montrer qui est le patron.  Allez j'y retourne !  bounce

En même temps, 20 € tous les 6 moi,s c'est pas énorme non plus je trouve.
C'est largement moins cher qu'un pseudo free-to-play et des abbo de mmo.

Voir le profil de l'utilisateur
Mereck_bxl a écrit:
En même temps, 20 € tous les 6 moi,s c'est pas énorme non plus je trouve.
C'est largement moins cher qu'un pseudo free-to-play et des abbo de mmo.

Non bien sûr de ce point de vue ce n'est pas si cher. Pour moi ça l'est dans l'absolu, dans la mesure où il n'apporte pas un contenu révolutionnaire et que c'est quasiment le prix d'un petit jeu complet.
Je l'ai acheté en plusieurs fois, grâce à divers promo, et j'en ai eu pour une cinquantaine d'euros au total. Je me vois clairement pas claquer 200€ dans un jeu... parce que justement, ce n'est qu'un jeu. Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum